Vie de couple – Communication – Filtre

Vie de Couple

La communication, le dialogue, est le B.a.-ba indispensable des fondations de la vie de couple, et de la vie en général sauf si l’on vit seul dans une île déserte.

Filtre

Chacun utilise des filtres pour interpréter les propos de son interlocuteur.

Vie-de-couple-Communication-Filtre
Vie-de-couple-Communication-Filtre

Exemple de perception interprétée

Cet exemple a pour but de montrer qu’une simple phrase peut être perçue de différentes manières, selon le contexte, l’intonation de la voix, les antécédents, mais surtout l’interprétation de l’interlocuteur.

 

La simple phrase, « Tu n’as pas descendu la poubelle », peut-être perçue de nombreuses manières différentes.

 

Phrase interprétée / comprise par le partenaire Commentaire
Tu n’as pas descendu la poubelle Seul un fait est annoncé, brut, sans interprétation. Une phrase à prendre telle quelle, au premier degré de la même manière que « le ciel est bleu » ou « l’herbe est verte ».Dans la réalité, il est très rare que la phrase soit reçue sans être interprétée.
Tu n’as pas descendu la poubelle, tu fais ch… La phrase est souvent interprétée comme ceci. Elle est interprétée comme un reproche, alors qu’il n’y a aucun mot indiquant un reproche dans la phrase…
Tu n’as pas descendu la poubelle, tu es pénible Une version moins conflictuelle que ci-dessus. Mais une perception de reproche néanmoins.
Tu n’as pas descendu la poubelle, encore une fois Un sentiment de reproche récurrent mêlé à une exaspération
Tu n’as pas descendu la poubelle, je vais encore devoir le faire Un sentiment de propos plaintif, de victime, de reproche, est perçu.
Tu n’as pas descendu la poubelle, il faudra que je pense à le faire demain en partant au travail. En général, on envisage jamais que celui-ci puisse être dit avec cette intention. Et pourtant cela peut arriver.
Tu n’as pas descendu la poubelle, je vais la descendre dans cinq min, car j’ai oublié quelque chose dans la voiture que je dois aller rechercher. Même remarque que ci-dessus.

Conclusion.

Une simple phrase extrêmement banale peut être le début d’une dispute.

Uniquement parce qu’elle a été mal interprétée, ou plutôt interprétée avec un filtre qui en a déformé la signification initiale.

Et vous êtes vous sûr de ne pas filtrer votre communication avec les autres ?

 

Crédit photos : © auremar – Fotolia.com