Vivre en couple – Communication – synchronisation

Vivre en couple – Synchronisation

La synchronisation consiste à être en phase avec l’autre, se montrer attentif a ses propos, à sa demande.

N’avez-vous jamais ressenti de l’impatience, de l’excitation a l’idée de revoir quelqu’un, un ami, un ancien collègue ?
Et dans les premières secondes de la rencontre, le ressenti ne passe pas et l’ambiance tombe complètement a l’eau alors que quelques minutes avant vous étiez plein de joie et d’énergie.

L’absence de synchronisation peut aussi être ressentie au téléphone, surtout avec le téléphone portable.

Mais il faut aussi préciser que si ce que vous avez à dire n’a rien d’urgent, il peut aussi être judicieux de demander à votre interlocuteur si vous le dérangez et s’il peut vous accorder quelques minutes d’attention. Ce n’est pas parce qu’il répond au téléphone qu’il peut vous accorder 100 % de son temps et de son attention.

Vous avez quelque chose d’important à dire à votre interlocuteur, et vous lui avez demandé s’il était disponible et disposé à vous écouter ? Si, lors de votre conversation téléphonique, vous l’entendez faire autre chose, être concentré sur un fait autre que votre conversation, ne pas être attentif, distrait.

Vous serez frustré de ne pas vous sentir écouté.

Cela est dû à un manque de synchronisation. L’un des deux, ou les deux avait une attente particulière et l’autre n’y a pas répondu comme cela était attendu. Il suffit de quelques secondes pour rompre le lien et ressentir un malaise, de la frustration ou presque de la gêne.

Cela peut arriver dans un couple lorsque l’attente de l’un est différente voir opposé a celle de l’autre. Typiquement, lorsque vous avez quelque chose d’important à dire ou à demander, et que l’autre n’est pas attentif ou ne semble pas réceptif.

Mais la synchronisation pour s’opérer doit être faite dans les deux sens. Le demandeur doit s’assurer que l’autre est réceptif, ou lui signifier que ce qu’il va dire ou demander est important pour lui.

Il peut commencer sa phrase par « es tu disponible pour parler ? », bien moins intrusif et se présentant moins comme un ultimatum qu’un « il faut qu’on parle ».

L’autre a ainsi la possibilité de repousser la conversation a plus tard, mais il vaut mieux ne pas la repousser indéfiniment et/ou systématiquement. Et a partir du moment où il a accepté la conversation, il doit vraiment se montrer attentif.

Exemple : arrivée au domicile

Le cas typique est l’arrivée au domicile après la journée de travail. Pour légèrement caricaturer, on peut dire que l’homme voudra s’affaler dans le fauteuil, alors que la femme voudra lui raconter sa journée de travail, un événement au bureau ou un événement concernant les enfants.

Un manque de synchronisation peut rendre ce moment particulièrement tendu et envenimer le reste de la soirée.

Une solution envisageable si l’homme arrive après la femme, peut-être de se prendre dans les bras, faire un bisou, profiter de l’instant. Puis vérifier qu’il n’y a pas un problème urgent. Si tel est le cas, l’homme peut prendre 10-15 min environ (très rarement plus) pour souffler, se reposer. Puis il revient vers sa compagne pour l’écouter, discuter, et partager.

Les deux partenaires sont satisfaits. Lui ne se sent pas agresser sitôt la porte franchie, et elle peut parler, discuter, de ce qui lui tiens a cœur.

Bien sûr cela ne doit pas être un protocole régler comme du papier a musique, mais peu être réalisé plus ou moins souvent.

Synchronisation – Cas général

La synchronisation est utile tout le temps, partout, avec tout le monde.

Cela consiste à porter une attention particulière à votre interlocuteur. Bien sûr cela n’est pas possible tout le temps, a chaque instant.

Il faut savoir détecter dans les propos de l’autre, dans son attitude le moment particulier ou « là, il serait judicieux de faire attention à ce que l’on me dit ».

En effet il est très désagréable lors d’un dialogue de dire quelque chose que l’on juge très important pour soi, ou son couple, et de sentir que l’autre n’est pas du tout intéressé ou réceptif.

La synchronisation peut aussi concerner un service que l’on demande.

Un ami, votre partenaire peut vous demander de lui rendre un service. Celui-ci peut revêtir à ses yeux une importance toute particulière. Si vous oubliez de lui rendre ce service ou le faites de façon maladroite, cela peut vraiment provoquer une altercation.

Bien évidemment la synchronisation ne demande pas que vous soyez tout le temps attentif ou prêt à rendre systématiquement et immédiatement tous les services que l’on vous demande.

La synchronisation consiste à prendre conscience que le service actuellement demandé est vraiment important pour l’autre, ou que le propos actuellement prononcé mérite toute votre attention.

Il suffit alors soit d’être attentif à écouter votre interlocuteur, à le regarder, à vous montrer réceptif à ses propos.

Conclusion :

La synchronisation ne vous demande pas de répondre à ses questions ou de résoudre le problème éventuellement soulevé. Elle consiste juste à montrer à l’autre « oui je t’écoute attentivement ». Cela signifie « tu es important/e pour moi »

 Cliquez sur j’aime pour partager dans Facebook

Crédit photos : © auremar – Fotolia.com